Arwen Marine
 
 
Accueil Les Nouvelles Nos Bateaux L'Entreprise Le Glossaire
Plan du site Recherche sur le site Nous ecrire
Nouvelles précédentes Trouver une page par date Pas de page plus récente
Images des activités en cours à l'atelier

8 juillet 2018

Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Cinquième mise à jour des "nouvelles" après Le Grand Silence. Bon d'accaord, je vais bientôt arrêter ce rappel qui devient ennuyeux.

Cette image montre la fabrication d'un support de stick pour la barre du Skerry "Plume" que j'espère terminer assez rapidement. On commence par percer un trou de grand diamètre (ici 28 mm) dans un bout de bois convenable. Ensuite on passe un coup de défonceuse avec la fraise en quart de rond afin de "casser" toutes les arêtes.

 

Puis on coupe l'extrémité du bout de bois afin de transformer le "O" en "U" (c'est mon côté lettré qui ressort). Notez que la coupe est nettement au-dessus du diamètre du trou afin d'avoir un "U" profond et resserré à l'ouverture.

 

On repasse un petit coup de défonceuse afin d'arrondir les nouvelle arêtes, dont la carrière aura été bien brève...

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

On coupe sur le trait déjà tracé sur l'image précédente, on perce pour une vis au fond du "U", et on fixe sur la barre.

 
Et voilà ce que cela donne avec le stick. On dévissera pour encoller la base du support avant de le refixer définitivement.
 
Puis je coule le "rempli d'extrémité" de larrière du Wood Duckling, et je plonge sa poupe dans un seau d'eau afin de diffuser la chaleur qui se dégage lors de la réaction d'un bloc d'époxy. En l'espèce, je ne pas sûr que ce soit nécessaire car le bloc est bien petit : 100 ml d'époxy seulement.
         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.
Vue de la surface du rempli d'extrémité arrière, comme si vous y étiez !   En parallèle, j'avance sur les espars du Skerry "Plume", dont je n'ai toujours pas reçu les voiles.   Puis je fais (le lendemain) le second rempli d'extrémité du Wood Duckling, à la proue cette fois.
    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Cette vue intérieure de la proue montre que je n'ai pas réussi à dérouler totalement la bande de fibre de verre du joint-congé du livet sur bâbord, ici à droite car le Wood Duckling est à l'envers.

 

Une fois les remplis d'extrémité durcis, je perce à travers le haut de l'étrave afin d'avoir un point de fixation pour une poignée en cordage.

 

A l'arrière, je perce obliquement sur l'axe afin que le perçage soit plus court que si je perçais en travers, comme à l'étrave.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

J'ai finalement opté par une fermeture par deux taquets pivotants pour la petite trappe arrière.

 

J'avais considéré installer une fermeture "invisible" par tendeur intérieur, mais le système des deux taquets permet de mieux plaquer le couvercle, du fait de la tonture du pont, et donc d'obtenir une meilleure étanchéité.

 

Je repasse une dernière couche d'époxy afin de finir de remplir la trame du tissu de verre.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Je colle les joints-puzzle des panneaux de coque des flotteurs du SailRig que je vais construire pour le Waterlust de Daniel.

 

Magnifique photo de Didier sur son Explorameur II prise par Ronan lors de la Route du Sable.

 

Toujours à l'occasion de la Route du Sable, une photo de la flottille Arwen Marine par Gérard : de gauche à droite les Silmaril "Mounouf" et "Tribur Armor II", les Skerry Raid "Manpernick" et "Truk".

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Les mêmes, toujours pris par Gérard depuis son Skerry Raid "La Marie Pupuce II".

 

Bernard nous envoie de Guadeloupe cette photo du Sherwater 17 Hybride (pont latté sur coque en CP) qu'il a construit à partir des plans : magnifique !

 

Christian nous envoie les 4 photos suivantes ses ferrures inox qu'il a fait faire pour son Skerry afin de pouvoir plus facilement monter ou démonter le gouvernail en cours de navigation. On voit ici l'aiguillot, d'un seul tenant et fixé sur l'étambot.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Voici le fémelot du haut, sur le gouvernail.

 

Et enfin le fémelot du bas, constitué de deux demi aiguillots décalés dans la hauteur. On commence par engager le talon du gouvernail sur l'aiguillot,..

 

Puis on aligne le fémelot du haut sur la pointe de l'aiguillot, et voilà ! Si certains d'entre vous sont intéressés, passez moi un mail, je vous mettrai en contact avec Christian.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Gandalf et Atipik sur le sable à l'entrée du havre de Rothéneuf le mardi 26 juin, en prélude au Challenge Naviguer Léger, qui doit commencer le jeudi.

 

Justement, le jeudi matin, voici une partie de notre flottille de 15 bateaux en route vers le barrage de la Rance.

 

Remontée de la Rance jusqu'à Dinan.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Passage devant Dinan, en route vers l'ile des Ebihens.

 

Nous avons été surpris par le clapot abrupt et désordonné de la baie de Saint-Malo, dont on oublie qu'elle est mal protégée de la mer malgré la présence d'une multitude d'ilots, fortifiés ou non.

 

J'ai fait une petite vidéo en remontant de l'ile des Ebihens le samedi. PEndant ce petit film, je redescends au petit largue à la rencontre de Pierre sur Atipik.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Nouvelles précédentes Trouver une page par date Pas de page plus récente

Tous ces superbes bateaux sont des kits de bateaux en bois à construire soi-même selon la technique du « cousu-collé », utilisant du contreplaqué, de la résine époxy et de la fibre de verre. Construire son bateau soi-même procure beaucoup de plaisir et une grande fierté. Démarrer à partir d’un kit vous facilite la tâche  : vous n’avez pas à vous soucier de trouver vous-même tous les éléments : contreplaqué, bois, résine époxy, tissu de verre, etc. Tout est "dans la boite", comme une maquette géante. Le fait que les pièces soient déjà découpées vous évite l’angoisse de l’erreur et une partie assez ingrate au début du projet. Vous hésitez à vous lancer seul : venez à notre atelier pour une "construction accompagnée". Si vous cherchez plutôt un bateau "tout fait", nous pouvons construire pour vous chacun de ces bateaux : demandez nous un devis pour votre bateau "barre en main" !

Haut de page Retour Glossaire
Copyright © Arwen Marine Emmanuel Conrath 2018 www.arwenmarine.com