Arwen Marine
 
 
Accueil Les Nouvelles Nos Bateaux L'Entreprise Le Glossaire
Plan du site Recherche sur le site Nous ecrire
 
Un week-end à Bréhat

Du jeudi 13 au dimanche 16 septembre, nous nous sommes réunis avec 13 voile-avirons pour aller terminer ou presque (*) la saison en beauté autour de l'ile de Bréhat.

Un grand merci à tous ceux qui ont pris les belles images que voici !

(*) : Il nous reste encore Terre et Der au lac du Der les 6 et 7 octobre !

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

C'est finalement un groupe de 22 personnes et 13 bateaux qui convergent vers l'anse du Ouern, juste à l'est du port de Loguivy, à l'embouchure du Trieux. Notez au second plan Emmanuel serrant la main d'Yves alors qu'il vient de se baigner pour revenir de son "Tournepierre" qu'il vient de mettre à l'ancre à une vingtaine de mètres du rivage.

 

Une petite cale de mise à l'eau se trouve au milieu de la grève de petits galets qui borde un fond de vase plat découvrant à mi-marée.

 

La cale est utilisable de PM-3 à PM+3, et nous devons impérativement prendre la mer avant 13h

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.  

Chacun s'affaire à gréer son bateau après l'avoir mis à l'eau.

 

Marco est venu avec son canoë à voile "Tasu", construit de ses mains en tôle d'alu de 4mm pliée et rivetée.

 

Le coefficient de marée est encore assez haut et la mer baisse rapidement : pas de temps à perdre !

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.  

Sur les treize bateaux, neuf sont des plans ou des kits Arwen Marine. Les autres sont "Tasu", l'Ilur "Tournepierre", l'Aber "Point-Virgule" et le Willy Boat "Enfin".

 

Dans les bateaux Arwen Marine, nous avons trois Silmaril, deux Skerry Raid, un Skerry standard, l'Explorameur II de didier basé sur un Expedition Wherry, Atipik basé sur une Yole de Chester et mon Grand Skerry "Gandalf".

 

Emmanuel n'a pas hésité à se mettre à l'eau pour aller mouiller "Tournepierre" à une vingtaine de mètres du rivage.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

En route vers Bréhat ! Le Skerry Raid "Truk" et "L'Explorameur II".

  L'Ilur "Tournepierre".  

Petit retour vers le phare de La Croix pour attendre la queue de flottille.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Truk", le Silmaril "Tribur Armor II" devant l'ile Maudez avec "Tournepierre" et "Mounouf" au second plan.

 

"Tournepierre", "La Marie Pupuce II", "Tribur Armor II" à la poursuite de "Truk", "Point-Virgule" et "Mounouf".

 

Le jusant nous ayant rapidement poussés jusqu'à l'entrée de l'anse de la Corderie, où nous avons prévu de mouiller pour la nuit, nous décidons de poursuivre la balade en remontant le chenal du Kerpont, presque à sec en fin de jusant.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Jolie photo de "L'Explorameur". Les remous de courant au premier plan montrent que la marée baisse encore vigoureusement.

 

Nous remontons le Kerpont jusqu'à l'ancien abri du canot de sauvetage avec sa rampe de lancement, et prendrons sur tribord pour passer entre Béniguet et Raguénès.

 

Après un bon petit tour de rase-cailloux (et même saute-caillou !), nous venons échouer à l'entrée de l'anse de la Corderie.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Nous accompagnons le flot pour aller mouiller les bateaux un peu à l'intérieur, afin qu'ils soient un peu plus abrités.

 

Le soir, apéro au soleil, on a beaucoup de chance avec la météo !

 

Vue de la terrasse de Crec'h ar Pot, une de nos deux bases sur l'ile.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Le soleil se couche sur la marée qui remplit silencieusement l'anse de la Corderie.

 

Il est difficile de trouver un coin de table et une chaise pour chacun quand on est 22 !

 

L'heure de la marée nous oblige à nous lever avant le jour pour partir assez tôt afin d'avoir le temps de faire le tour de l'ile sans risquer de rester bloqués en route. Cela dit, il était tout de même près de 8h quand cette photo a été prise.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Ce lever matinal nous permet de profiter de la lumière magique du soleil levant.

 

On dirait que c'est le moment de l'Angélus sur "Point-Virgule"...

 

Pour faire le tour de l'ile en partant de la Corderie, nous pouvons partir vers le nord ou vers le sud. Nous avons décidé de partir vers le sud par le chenal du Kerpont, que nous avons déjà vu la veille. La marée étant plus haute, nous faisons un petit détour pour aller passer devant le moulin du Birlot.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Puis nous continuons vers le Goaréva.

 

"Tribur Armor II" devant la pointe du Goaréva. On aperçoit l'une des navettes des Vedettes de Bréhat qui s'en va vers la pointe de l'Arcouest.

 

"L'Explorameur II"

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Enfin" devant la tourelle de Men Joliguet, à la pointe sud de l'ile.

 

L'absence de clapot et la faiblesse du vent me permettent de passer à l'intérieur des cailloux de Men Joliguet.

 

De même que le Silmaril "Mounouf" et "Atipik", dont on ne voit guère que la voile.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Ciel spectaculaire vers l'est, pris par Hervé sur "Enfin"...

 

Puis par Emmanuel sur "Tournepierre"...

 

Puis par moi sur "Gandalf".

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Tasu" devant "Truk". On s'est tous demandé comment Marco a fait pour réussir à ne pas chavirer ou couler pendant tout le weekend...

 

"Point-Virgule" et "Mounouf".

 

Et encore une photo de ce ciel étonnant...

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

On remonte le mouillage de La Chambre, sur la côte sud-est de Bréhat.

 

Le mouillage de la Chambre est abrité sur l'est par l'ile Logodec, que l'on aperçoit ici à gauche.

 

Un peu plus haut vers le nord, nous arrivons à la pointe de Crouezen, à droite sur l'image, avec l'ile Lavrec en arrière-plan.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Le vent de sud-ouest est presque totalement masqué par Bréhat et nous pouvons raser les cailloux. La lumière est suffisante pour voir sous l'eau ceux qui seraient dangereux pour nos esquifs.

 

Moments magiques où les bateaux glissent doucement sans un bruit...

 

Le soleil est encore dans les nuages, mais les couleurs sont déjà étonnantes.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Les nuages commencent à s'évacuer et nous avons droit à un rayon de soleil.

 

Cette photo de Marc et Dominique montre le bout-dehors en carbone de "Tribur Amor II".

 

Instants privilégiés...

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Atipik" passe lentement devant Crec'h Allano.

 

"Tribur Armor II", "Tasu", "Silmaril", "Truk" et "Enfin".

 

"La Marie Pupuce II" et "Mounouf".

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Tournepierre".

 

"Tasu".

 

La flottille commence à se dégager de la côte et le vent revient petit à petit.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Une petite risée permet à "Mounouf" de décoller en laissant "Tribur Armor II" et "La Marie Pupuce II" dans son sillage.

 

Le soleil sort franchement et j'en profite pour prendre le reflet des voiles.

 

Il reste un gros banc de nuages dans le nord-est.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Petit arrêt pour se dégourdir les jambes à la pointe de Crec'h Esquern.

 

Regroupement de flottille au pied de la tourelle de Morbic (invisible sur la droite de l'image).

 

La flotille en route vers le phare du Paon, à la pointe nord de l'île.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Joli contrejour sur "Tasu".

 

Gros plan sur le cockpit de "L'Explorameur".

 

On termine le tour de l'île en retournant au moulin du Birlot : à la pleine mer, nous pouvons passer la la brèche dans la partie sud du mur de son bassin et aller tirer quelques bords à l'intérieur.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Mounouf" et "Truk"

 

"Tasu" pris depuis "Enfin".

 

Pause déjeuner à la Plage Douce, sur la rive nord de la Corderie.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

On l'appelle la Plage Douce parce qu'il y a du sable, ce qui n'est pas courant sur les grèves de l'ile...

 

Nous échouons en haut de l'estran les trois plus petits bateaux.

 

Les autres sont mouillés plus bas afin de flotter à mi-marée en vue de la sortie du lendemain.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

On termine la journée en faisant du tourisme sur l'ile, comme ici sur le tertre de la Chapelle St-Michel.

 

Le lendemain, encore un départ très matinal, toujours à cause de la marée, qui est encore plus importante car nous partons remonter le Trieux jusqu'au chateau de La Roche Jagu, et nous devons profiter le plus longtemps possible du flot qui nous portera à l'aller.

 

On voit à droite de l'image que Didier a choisi de ramer plutôt que de sortir son gréement, rangé sous le pont de son Explorameur.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Silmaril"

 

"Gandalf", "Truk", "La Marie Pupuce II", "Point-Virgule".

 

Jolis sourires sur "Atipik".

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"Truk" et "Tribur Armor II".

 

"Truk" encore, cette fois-ci devant "Silmaril".

 

"Enfin", "La Marie Pupuce II" et "Tribur Armor II".

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Je profite d'un arrêt pour regroupement de flottille pour faire cette photo des voiles à contre-jour.

 

"Mounouf" et "Tribur Armor II" devant la flottille tirant des bords dans le Trieux.

 

"Tribur Armor II", très rapide grâce à son foc et à la finesse de Marc à la barre.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Le vent faiblit et finit par tomber totalement tandis que nous traversons le Lédano, une partie très ouverte du Trieux au-dessus de Lézardrieux.

 

On sort les avirons pour essayer d'arriver au chateau de La Roche Jagu malgré l'amorce du courant de jusant qui nous repousse.

 

J'ai affalé la misaine sur "Gandalf" pour qu'elle ne me gêne pas pour ramer.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Sur "Mounouf", Benoit rame tandis que Marc barre. Il s'est levé afin de se mettre dans l'axe devant la barre pour maintenir une assiette latérale neutre.

 

On aperçoit enfin le château de La Roche Jagu sur la gauche de cette photo de "Tribur Armor II".

 

Cette photo de Claude et Dominique montre le Trieux vu du château de La Roche Jagu. Ce sont les seuls (sur leur Skerry "Naïma") qui arriveront au but et ceux qui ont de bons yeux apercevront des taches de couleur qui sont les voiles de la flottille au loin.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Retour à Bréhat poussés par le jusant, et pronemade vespérale à la Chapelle St-Michel (encore !)

 

Le moulin du Birlot, le chenal du Kerpont, l'ile Béniguet et le continent, vus depuis St-Michel.

 

Dimanche matin, on reprend la mer une dernière fois pour retourner à l'anse du Ouern sortir les bateaux.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Pierre et Katia on décidé de ne pas dérouler la voile sur "Atipik".

 

La flottille entre l'ile Verte et Béniguet.

 

Encore un joli ciel avec les nuages du matin.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

"La Marie Pupuce II" et "Enfin".

 

"Truk", "Point-Virgule" et "Enfin" font un tas devant La Chêvre.

 

Marco, stoïque sur "Tasu".

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

On profite au maximum de ces derniers instants sur l'eau...

 

Arrivée à la cale du Ouern.

 

Et c'est le moment de remettre les bateaux sur les remorques et de tout ranger jusqu'à la prochaine fois !

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
 

Tous ces superbes bateaux sont des kits de bateaux en bois à construire soi-même selon la technique du « cousu-collé », utilisant du contreplaqué, de la résine époxy et de la fibre de verre. Construire son bateau soi-même procure beaucoup de plaisir et une grande fierté. Démarrer à partir d’un kit vous facilite la tâche  : vous n’avez pas à vous soucier de trouver vous-même tous les éléments : contreplaqué, bois, résine époxy, tissu de verre, etc. Tout est "dans la boite", comme une maquette géante. Le fait que les pièces soient déjà découpées vous évite l’angoisse de l’erreur et une partie assez ingrate au début du projet. Vous hésitez à vous lancer seul : venez à notre atelier pour une "construction accompagnée". Si vous cherchez plutôt un bateau "tout fait", nous pouvons construire pour vous chacun de ces bateaux : demandez nous un devis pour votre bateau "barre en main" !

Haut de page Retour Glossaire
Copyright © Arwen Marine Emmanuel Conrath 2016 www.arwenmarine.com